Kaamelott : Préquelles :: Forum Rpg racontant l'Histoire de l'Ile de Bretagne avant la Naissance d'Arthur, et la jeunesse des personnages de la série
 Forum Avatar Portail MembresMembres    RechercherRechercher    GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
  ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




La montagne du garot.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott : Préquelles Index du Forum -> Lieux sauvages et zones périlleuses -> Montagnes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bohort l'Ancien
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 68
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Surnom: Pourfendeur de romai
Faction:: Pendragon
Age:: 35 ans
Expérience::
Fortune: 1

MessagePosté le: Mer 4 Jan - 16:38 (2012)    Sujet du message: La montagne du garot. Répondre en citant

Voilà huit jours et huit nuits que Bohort chevauche vers le manoir impénétrable de l'éternelle errance.Un pari a été établit entre Goustan Roi de Carmélide et le chef de guerre Uther Pendragon pour la jouissance des cotes d'atolls a l'est de Cellywig et au sud de la Carmélide.Les deux meilleurs éléments des deux clan devait partir vers le manoir cité ci dessus et ramené le plus de trophées pour remporter la terre.Les deux hommes devront collaborer et Bohort ce sent suivit depuis un bon moment,alors que le crépuscule approche il fais une pause dans un coin de la montagne du Garot,qui est le dernier périple avant d'arriver au manoir.Assoiffés et complètement rincer il attend son suiveur qu'il croit être Léodagan.


- Mais y fout quoi ce con,il ratisse les branches ?! 




Il taille un bout de bois pour lutter contre le sommeil,puis il commence a chercher sa dague sans succès.




- Et Merde ! Elle est ou ma dague ?! Dans le cul d'une vache !


Il se souviens qu'il a traversé beaucoup d'endroit et que cette possibilité pourrais bien ne pas être une totale connerie.







_________________
Druide,que ne m'annonce tu pas UN NOUVEAU ROI POUR LOGRES!!!

http://www.youtube.com/watch?v=WcRj6j6saDE
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Jan - 16:38 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léodagan
Prince

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 16
Gémeaux (21mai-20juin)
Surnom: le Sanguinaire
Faction:: Pendragon
Age:: 20
Fortune: 2

MessagePosté le: Sam 7 Jan - 00:29 (2012)    Sujet du message: La montagne du garot. Répondre en citant

Deux jours. Voilà deux jours que Morvac'h fend l'air, sans repos, son maître sur le dos. Le pauvre canasson est éreinté. Faut dire aussi que si son con de fardeau, le Prince de Carmélide, avait pensé à emmener la carte, ils se seraient pas paumés 150 fois, tourné en rond sur des milles, et tout le tremblement. Le pauvre Morvac'h.

D'ailleurs, ce nom... Il n'avait jamais pu l'encadrer. C'est vrai, il était fier, grand et noir, mais c'était là que s'arrêtait toute la ressemblance avec le cheval mythique du même nom. La confusion avait eu lieu une nuit, après des festivités bien arrosées. Noyées dans le vin et l'hydromel, pour être précis. Une petite bousculade avait amené deux hommes à se défier. Une course à cheval. Et l'un d'eux, c'était Léodagan, le Sanguinaire. En temps normal, il aurait étripé celui d'en-face, mais il était rond comme une queue de pelle, alors le cheval, c'était aussi bien... Bref, les deux pochetrons se regardèrent, du haut de leurs montures, et s'élancèrent dans la nuit. Le Prince fut vu, monté sur son cheval noir, en pleine nuit, éclairé de la lune pleine (comme le cavalier). Un triste concours de circonstances les avait menés à la lisière d'un marais. Et un pécore, tout aussi bourré que les deux duellistes, et probablement farci aux champis aussi, crût voir le vrai Morvac'h, celui qui peut galoper sur les eaux. En fait, il pataugeait dans la vase, le pauvre bourrin... Voilà la vraie triste histoire de Morvac'h de Carmélide...

Enfin, on s'égare, mais du coup, Léodagan est toujours paumé, lui aussi. Il avait perdu la trace de Bohort l'Ancien voilà presque trois jours. D'ailleurs, il devait se demander où il était passé, ce gros taré. Il fallait le retrouver. Au sommet d'une petite colline, coup de bol : une piste. Des traces de sabots, et vu les traces, le cavalier devait être bien portant. Ou carrément obèse. Sûrement Bohort. Demandant un ultime effort à son fidèle tocard, le Prince repart au triple galop, pour essayer de pas trop passer pour un glan en retard.

Enfin ! Au loin, un homme, assis, non debout, ha non assis... Heu... Il bouge tout le temps, aussi ! Bref, un type et son cheval. La silhouette correspond. C'est lui. C'est Bohort. Léodagan arrive bientôt auprès de lui, et met pied à terre.

- Hé ! Non, mais si vous voulez partir devant tout seul, dites-le carrément, hein ! C'est bien les gars de Pendragon, ça : tout pour not' gueule... Elle est belle la mentalité... Si j'avais été comme vous, je la garderai pour moi, mais tenez... Il sortit de son manteau une dague. J'ai trouvé ça sur la route. Pleine de sang et de bouse. Une vache a dû s'asseoir dessus. Lavez-la avant de vous en servir pour vous curer les chicots... 

_________________
Alors, si vous êtes plus à l'aise avec les situations concrètes, je peux vous proposer mon pied dans les noix...
Revenir en haut
Bohort l'Ancien
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 68
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Surnom: Pourfendeur de romai
Faction:: Pendragon
Age:: 35 ans
Expérience::
Fortune: 1

MessagePosté le: Dim 8 Jan - 15:51 (2012)    Sujet du message: La montagne du garot. Répondre en citant

Suite a une recherche mouvementé voué a l'échec car la dite dague a certainement été égarée en route. Bohort aperçoit de la poussière a cinq cent mètres. C'est certainement l'autre pignouf de Carmélide qui le cherche depuis trois plombes. En Carmélide,c'est pas la rapidité qui fais la fortune de ces bourrins. Bohort dis le pourfendeur de Romain se demande si la monture de Léodagan n'a pas été trouvé dans le cabanon de Joe le clodo. Voilà qu'il a fallut attendre, le premier canon ainsi que sa petite soeur pour voir débaroulé son associé complètement terrassé par la fatigue. Bohort l'avait vu se viandé au moins six fois depuis le début du trajet,pourtant à son âge,on connait le maniement d'une monture. Le prince de Carmélide commence a gueuler qu'il n'a pas pu suivre la cadence tout en soulignant l’égoïsme de Bohort qui a un geste de recule en voyant la dague qu'il chercher depuis pas mal de temps revenu d'antre le fondement d'une vache .


- Balancez ça ! Je préfère qu'un pégus le ramasse,parce que l'ambiance suppositoire de vache, j'aime pas trop.


Le chevalier de Pendragon prend la dague et la jette par dessus la falaise et fais le même geste mais avec une gourde de vinasse tout droit venue de l'exploitation de Gégé le vigneron, cette fois dans la direction de Léodagan.Il se lève et prépare son cheval.


- Si le taré qui vous sert de père n'aurez pas provoquer Uther,vous serez pas là ! alors remuez vous ! Ont prendra une plus grand pause  avant d'entrée dans le manoir. Ont est pas en atelier glandage ,alors buvez un coup et on part. 


Il monte sur son cheval.




- Allez,plus qu'un jour de marche. Faut que je vous arrose ou vous activez  !




Si vous avez un peu de temps Merlin,vous pouvez faire venir un petit comité d’accueil.Vous avez carte blanche.







_________________
Druide,que ne m'annonce tu pas UN NOUVEAU ROI POUR LOGRES!!!

http://www.youtube.com/watch?v=WcRj6j6saDE
Revenir en haut
Léodagan
Prince

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 16
Gémeaux (21mai-20juin)
Surnom: le Sanguinaire
Faction:: Pendragon
Age:: 20
Fortune: 2

MessagePosté le: Mar 17 Jan - 17:47 (2012)    Sujet du message: La montagne du garot. Répondre en citant

Le gros bourru ne voulait pas de sa dague. Il s'agissait pourtant d'une arme de belle facture. Ignorant la recommandation de l'autre, Léodagan la rangea dans son manteau. Il la nettoierait plus tard. Ou il s'en servirait pour poinçonner un Romain, et lui refiler la gangrène par la même occasion... Ils repartirent au galop. Ils avaient déjà bien avancé, mais il restait une journée de voyage. Les chevaux étaient bien courageux pour endurer sans broncher un tel périple. Mais Fidac'h en avait vu d'autres. Rien que les incursions des Saxons constituaient de bon entraînements pour lui, lorsque son maître partait combattre pendant six ou sept jours, prenant à peine le temps de se reposer pour casser une graine. Le fier cheval noir était donc une bonne monture, fiable et endurante...

Le voyage se poursuivit sans que rien de notable ne soit à raconter. Sauf peut-être une légère diarrhée, que Bohort avait contractée peu de temps avant leur arrivée à destination. Faut dire qu'il avait oublié le coup de la dague à la bouse, et il s'en était servi pour dépiauter deux ou trois lapins adultes qu'il venait de chasser pour leur pitance. Résultat, le vieux ronchon à la botte de Pendragon, qui avait le transit sensible, devait s'arrêter toutes les heures pour aller se vider derrière un fourré... Ils prenaient du retard, mais ils seraient sans nul doute arrivés peu de temps avant la tombée de la nuit.




_________________
Alors, si vous êtes plus à l'aise avec les situations concrètes, je peux vous proposer mon pied dans les noix...
Revenir en haut
Cameleon


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 105
Fortune: 1

MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 20:17 (2012)    Sujet du message: La montagne du garot. Répondre en citant

Perdu au milieu de rien, au sommet d'une montagne abrupte, se dressait un manoir. C'était un château bien particulier, car quand un voyageur entrait à l'intérieur, il n'était pas sûr d'en sortir, ou plutôt, il était sûr de ne pas en sortir. Oui, c'est ce type de château que les gens ont l'habitude d'appeler vulgairement "château hanté". Mais gare à celui qui appellerait le sien comme ça ! Gare ! Sinon il risquerait fortement de mourir avant même d'avoir essayé de pénétré dans le manoir. Le sien avait un nom bien meilleur, bien plus effrayant, bien plus fantomatique, et surtout bien plus romanesque.
Il se nommait le manoir impénétrable de l'éternelle errance...



   

Le maître dace sortit sur le seuil du manoir. Il mit sa main en visière pour voir si ses gardes ne l'avaient pas appelé pour rien. Un sourire satanique se forma sur son visage. Les deux voyageurs annoncés par Uther arrivaient. Enfin de la visite, cela faisait si longtemps... Ces deux-là avaient l'air costauds, tant mieux... Le plaisir n'en sera que plus grand. A la vitesse à laquelle ils avançaient, ils seraient là dans trois petites minutes... Très bien, ça laisserait tout juste le temps au Dace de mettre au point les derniers préparatifs. Il siffla, d’un sifflement aigu qui raisonna dans toute la montagne, et sans doutes plus loin. Les arbres frissonnèrent, les oiseux prirent peur. Ce sifflement bien trop souvent entendu dans la région annonçait la mort, irréfutable. Deux loups-garous en armure blindée se matérialisèrent derrière le vampire.
Quelques instants plus tard, les voyageurs arrivaient. Le maître du manoir s’avança, tandis que les deux chevaliers mettaient pied à terre. Détachant chaque syllabe d’une manière effroyable, le maître dace prit la parole, à voix basse :


-Je ne vous espérais plus, audacieux voyageurs. Ne me dites rien, je sais qui vous êtes, qui vous envoie et pourquoi vous êtes ici. Et j’en suis ravi… **Il approche sa bouche à quelques millimètres de la tête de Bohort** Bienvenue, messire Bohort. **Il susurre à l’oreille de Léodagan** Et voici le fils de Goustan, je présume ? **Le prince acquiesce d’un signe de tête.** Très bien, très bien… Mes informations sont bonnes… Héhéhé… Eh bien mes gaillards, sachez que si vous avez peur, il est bien trop tard pour reculer. Vous êtes des grands garçons maintenant, il faut réfléchir avant d’essayer de faire des quêtes qui ne sont pas à votre taille. **Il s’esclaffe d’un rire énorme et les deux loups garous derrière lui renchérissent de plus belle.** Vu que j’ai pas foule de clients en ce moment, je vous ai préparé un beau petit parcours spécialement pour vous. J’espère qu’on vous satisfera…

Le maître du manoir jubilait. Il était dans son élément.

-Votre première épreuve, et c’est une nouveauté que vous serez les premiers à tester, ce sera de pénétrer dans le manoir par la porte principale. Vu que c’était un peu trop simple à l’époque, j’en ai fais rajouter deux qui quand vous pénètrerez dedans vous précipiteront immédiatement dans des cachots pavés de couteaux aiguisés. A vous de trouver la bonne porte, ah ah ah ! Je vous ai quand même mis un petit indice quelque part pour être un minimum fair play. A vous d’être assez intelligents, même si je ne pense pas que c’est votre principale qualité ! Bonsoir…

Et il se volatilisa avec ses deux sbires. La seconde d’après, un bruyant éclair se déclencha et la pluie se mit à tomber à torrent. Magie ou malchance ?
Revenir en haut
Bohort l'Ancien
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 68
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Surnom: Pourfendeur de romai
Faction:: Pendragon
Age:: 35 ans
Expérience::
Fortune: 1

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 20:44 (2012)    Sujet du message: La montagne du garot. Répondre en citant

Des jours et des jours au galop,puis a force de faire des jours et des jours ça fais des semaines que les deux hommes se dirige vers le manoir dont personne n'est jamais revenu.Bohort distance souvent Léodagan puis lors du dernier jour dans la montagne,ils ont réussi a ne pas se séparer.Le chevalier avait la drôle tout d'un coup.Il trouve sa bizarre mais finalement c'est certainement cette foutu vache qui lui aura contaminé sa dague qui l'auras contaminé a son tour,mais pourquoi l'autre bourrin n'avait rien ? Bref,ce début d'histoire seras oublié lors de l'écriture des légendes.Fatigué et avec le feu au fondement,Bohort faisait tout de même fier allure devant le nouveau défi qui l'attend,car ne aura assez bizarre enveloppe une épaisse brume alors que les deux hommes ne distinguent que des morceaux du manoir ainsi qu'un gars qui n'avait pas l'air de vouloir tailler le bout de gras.Le chevalier de Pendragon mis pied a terre et il découvrit qu'il est en face de sa cible mais il pose a peine sa main sur son épée car il se dis que ce serait trop facile de buter le chef Dace tout de suite sans rentré.Malgré le périple Bohort se sans d'attaque et fais craqué sa nuque prêt a mettre des avoines mais la mission numéro 1 ne consiste pas a se battre mais a choisir une porte.Il faut réfléchir,mais que faire,toute les possibilités les plus farfelus traverse sont esprit : Par rapport a l'architecture du manoir,quelle porte et là depuis longtemps ? Mais le mec d'en face a tellement l'air taré que ça doit être plus compliqué que ça !  Le chevalier cogite puis il interroge Léodagan.


- Vous avez une idée ? Parce que j'aimerai pas passer trois jours sur une porte ! Il avait l'air d'une tafiole,d'un coté je suis pas étonné qu'il nous donne des missions a la con...






_________________
Druide,que ne m'annonce tu pas UN NOUVEAU ROI POUR LOGRES!!!

http://www.youtube.com/watch?v=WcRj6j6saDE
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:03 (2019)    Sujet du message: La montagne du garot.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott : Préquelles Index du Forum -> Lieux sauvages et zones périlleuses -> Montagnes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com